« L’été, tout est plus compliqué » : vivre à la rue en période de forte chaleur Aucun avis

Alors qu’un troisième épisode de canicule gagne la majeure partie du pays, les sans-abri sont particulièrement vulnérables. À Paris, ils sont plus nombreux à se réfugier dans les accueils de jour, notamment à l’espace Agora d’Emmaüs Solidarité, qui est climatisé.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés