Les pouvoirs publics s’engagent à soutenir la mutation de la filière automobile Aucun avis

Les représentants du secteur automobile ont rencontré le président de la République le 12 juillet, demandant l’appui de l’État dans le cadre de la fin progressive des véhicules thermiques. Si la filière a évalué à 17 milliards d’euros l’effort à consentir, l’État n’a pas encore précisé le niveau de sa contribution.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés