« Les Innocents » de Mahir Guven : il était des premières fois dans l’ouest de la France Aucun avis

Révélé par Grand Frère (prix Goncourt du premier roman 2018), Mahir Guven publie sa deuxième fiction, trajectoire d’un garçon de la classe moyenne né dans les années 1980, près de Nantes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés