Les États généraux de la justice suscitent de nombreuses interrogations Aucun avis

La volonté d’Emmanuel Macron d’organiser à l’automne des États généraux suscite des réactions partagées dans le monde de la justice. Pour certains, il ne sera pas inutile de faire entendre la voix de ceux qui « portent l’État de droit » dans le débat sur la sécurité, avant la présidentielle
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *