Les coalitions de droite et d’extrême droite se banalisent-elles en Europe ? Aucun avis

À l’issue des élections législatives du 11 septembre en Suède, l’extrême droite devient la seconde force politique, et pourrait gouverner le pays aux côtés de la droite modérée. Fin septembre, tous les regards seront tournés vers l’Italie, où un tel scénario pourrait se reproduire, avec le parti Fratelli d’Italia.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés