Les Champs-Élysées, vitrine de la France de Louis XIV aux Gilets jaunes Aucun avis

La mairie de Paris a annoncé mercredi 11 mai vouloir « réenchanter les Champs-Élysées », mal aimés des Parisiens. Si l’avenue incarne aujourd’hui la pollution, le tourisme de masse et la surconsommation, elle fut perçue comme le « kilomètre zéro de la modernité » pendant 300 ans.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés