Athlétisme – Son parcours, ses looks… rencontre avec la Française Laura Salin-Eyike Aucun avis homms2013

579 mots pour vous donner de l'information 6 habillage

Laura Salin-Eyike, 28 ans, est une mordue de sport depuis ses 6 ans. Au sein de l’entente athlétique nord Mayenne, où elle s’entraîne encore aujourd’hui, elle a évolué avant de se spécialiser, à 16 ans, dans le saut en hauteur. Plusieurs fois championne de France dans les catégories jeunes, mais aussi médaillée d’argent aux championnats de France élite en 2015 et deux fois médaillée de bronze aux championnats de France Elite (une hivernale 2019 et une estivale 2018), elle allie aujourd’hui le monde du sport et du mannequinat. C’est donc naturellement que la championne, dont le record est de 1m85, s’est prêtée au jeu des 5 looks ! PROPOS RECUEILLIS PAR VANESSA MAUREL. Extrait du WOMEN SPORTS N°31.

QUE VOUS APPORTE CE SPORT ?

Beaucoup d’opportunités, en termes de rencontres et d’échange, ainsi que des leçons de vie sur moi et les autres, parce qu’il me fait vivre énormément d’émotions, aussi géniales que difficiles. J’ai aussi appris beaucoup sur la rigueur, la constance, la répétition des choses, les limites à repousser, le partage, l’entraide, etc.

VOUS ÊTES AUSSI DANS LE MONDE DU MANNEQUINAT…

Je suis mannequin et le plus souvent mannequin sport. J’ai toujours aimé être devant l’objectif, depuis que je suis petite. En grandissant et avec les réseaux, j’ai rencontré des maquilleuses, des petites marques pour lesquelles je posais. Puis JR – un peu comme mon grand frère – m’a proposé d’envoyer ma candidature chez Sport model Paris en 2016. Je n’ai rien eu comme job avant 2018. C’est devenu plus sérieux en 2021, lorsqu’une de mes copines Lucile m’a parlé d’une agence à Londres ; W model management, avec laquelle j’ai signé un contrat. Une fois les frontières réouvertes et le covid un peu loin de nous, j’ai commencé à travailler avec eux. C’est seulement depuis juillet 2022 que je me consacre au mannequinat et à l’athlé.

QUELS SONT VOS PROCHAINS OBJECTIFS ?

Ma priorité est le saut en hauteur. 2024 est une année olympique, à la maison : les conditions sont réunies pour que ce soit mon objectif premier. Il y a également les Championnats d’Europe en juin et de beaux meetings à venir. J’ai envie de me pousser dans mes retranchements, de bosser encore plus, de me mettre dans des supers conditions pour performer, de prendre du plaisir et surtout de faire des perfs. Ces dernières années ont été difficiles pour moi niveau performances et je ne veux en aucun cas revivre tout ça et surtout passer à côté de cette belle année. Certains diront que je rêve, que je suis trop ambitieuse ou que je suis folle mais peu importe, moi je pense que la folie fait réaliser de jolis rêves. Peu importe l’issue à la fin de la saison 2024, il peut y avoir du bonheur énorme comme beaucoup de déception mais il n’y aura aucun regret parce que j’aurais donné le maximum de moi-même dans mon projet et ça je m’en fais la promesse.

Les looks

1 – Look summer, parfait pour se balader sur la plage en été

2 – Look chic, pour un date entre copines

3 – Look sportif, en compétition pour être belle et performante

4 – Look cosy, pour passer une journée chill à l’hôtel

Look 5 – Look indémodable, stylée pour un événement cool

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés