L’Église a privilégié l’attention au coupable sur l’attention à la victime Aucun avis

Nicolas de Bremond d’Ars
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés