Législatives en République tchèque : « Les “Pandora papers” n’ont pas rebattu les cartes » Aucun avis

Les Tchèques votent, vendredi 8 et samedi 9 octobre, pour des élections législatives. Visé par les « Pandora papers », le premier ministre, Andrej Babis a passé la semaine à se défendre. Pour Lukás Macek, chercheur associé à l’Institut Jacques-Delors, il a toutes ses chances de garder le pouvoir.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés