Législatives 2024 : « Les électeurs sont aujourd’hui plus critiques et moins disciplinés » Aucun avis homms2013

34 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Au lendemain du premier tour des élections législatives, le sociologue Vincent Tiberj, professeur à Sciences Po Bordeaux, revient sur les ressorts du vote et la possibilité de report de voix entre les deux tours.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés