Législatives 2022 : après un nouveau record, le Rassemblement national en quête de normalisation Aucun avis

Le parti d’extrême droite a bénéficié à plein de l’absence de « front républicain » pour faire élire 88 des siens à l’Assemblée. Future présidente de groupe, Marine Le Pen se pose en « première opposante » et fait déjà de cette aventure parlementaire un strapontin pour 2027.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés