« L’école a aboli les châtiments corporels bien avant la famille » Aucun avis

Pour Eirick Prairat, professeur de philosophie de l’éducation à l’université de Lorraine et chercheur associé à l’université du Québec à Montréal, la sanction à l’école a sa place quand elle fait sens, quand elle comporte une dimension éducative.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés