Le roman du dernier témoin Aucun avis

L’écrivain israélien Aharon Appelfeld, décédé en 2018, laisse un roman étonnant et fantasque. Il fait d’un cas de conscience en terre ukrainienne un condensé de la Shoah.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés