Le radeau qui nous porte encore Aucun avis

A la veille des élections législatives au Liban, Charif Madjalani s’attend à une très forte abstention, résultat de la très grande lassitude des libanais.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés