Le patron d’Interpol visé par une instruction pour « torture » et « actes de barbarie » Aucun avis

Le parquet national antiterroriste a confirmé mercredi 11 mai l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre du président d’Interpol, l’Émirien Ahmed Nasser al-Raisi, depuis le mois de mars.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés