Le pape François dénonce les frappes contre un hôpital de Kiev et une école de Gaza Aucun avis homms2013

62 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Le pape François a fait part mardi 9 juillet de sa « profonde douleur » après l’attaque qui a frappé la veille deux centres médicaux dont l’hôpital pour enfants de Kiev, et le bombardement d’une école de Gaza. Il a également exprimé « sa profonde inquiétude face à la montée de la violence » en Ukraine et au Moyen-Orient.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés