Le pape François condamne « l’odieux assassinat » du président haïtien Aucun avis

Dans un télégramme envoyé jeudi 8 juillet, le pape François a fait part de « sa tristesse et condamne toute forme de violence comme moyen de résolution des crises et des conflits ». Dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet, le président Jovenel Moïse a été assassiné lors de l’attaque de sa résidence par un commando.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés