« Le néo-antisémitisme se répand d’une manière presque désinvolte » Aucun avis homms2013

60 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Le théologien Grégory Solari s’inquiète du néo-antisémitisme qui se répand sur les campus et les réseaux sociaux, réduisant le nom « Israël » à celui de bourreau. Bien que la Shoah ne justifie pas tout, il rappelle que l’État hébreu constitue moins une revendication qu’un refuge pour le peuple juif.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés