« Le Misanthrope » de Molière, détester les autres, une occupation à plein temps Aucun avis

Quelques héros de Molière et leurs traits psychologiques respectifs sont passés au crible des sciences humaines. Aujourd’hui Le Misanthrope, révolté par l’hypocrisie sociale et tout occupé à détester ses semblables, analysé par Sebastian Dieguez, chercheur en neurosciences et neuropsychologue à l’université de Fribourg (Suisse). Au miroir des héros de Molière (3/5)
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés