Le MHSC en plein cauchemar, mais Romain Pitau trouve une excuse : la théorie des « événements contraires » Aucun avis homms2013

Malgré le limogeage d’Olivier Dall’Oglio en octobre dernier, les Montpelliérains n’y arrivent toujours pas. La défaite face au FC Nantes (3-0) étaient celles de trop pour beaucoup de supporters.

Les résultats n’ont pas beaucoup évoluées depuis que Romain Pitau a pris les rênes de l’équipe. L’ancien adjoint de Dall’Oglio peine sur le banc héraultais et paraît sans solutions. Sur quatre défaites d’affilées (en comptant celle en Coupe de France face à Pau), les Pailladins restent sur deux gros revers. Après la déroute face à Nice (6-1), ce sont les Nantais qui ont profité des erreurs et des indisciplines de Montpellier (3-0 et 2 cartons rouges reçus). Le coach Montpelliérains se voulait pourtant positif à la fin du match. « Il y a eu ce soir beaucoup d’événements contraire. On fait une bonne entame de match, mais on n’ouvre pas le score. A partir de là, tous ces événements nous ont perturbés. Même à 10, on se crée des occasions, mais à 9 c’est compliqué. On ne peut pas comparer le match de Nice avec celui de ce soir. Même le but de Nantes vient d’ailleurs. On paye. Il faut faire preuve de caractère. Les supporters ne sont pas contents des résultats, ça leur appartient. J’ai vu une équipe courageuse aujourd’hui. J’ai des joueurs d’expérience qui ont fait le match ce soir. On doit compter sur tout le monde. On fait une bonne entame. Les joueurs ont tout donné, ils ont été très courageux. Il faut les féliciter pour l’encouragement. Ils n’ont pas été récompensés. Il faut en faire plus. Il y a de la déception. On n’est pas contents de nos résultats, au niveau comptable. C’est normal. Maintenant, il ne faut pas être abattus et montrer du caractère. On ne va pas lâcher. Le championnat continue. On a des matches importants face à des concurrents directs, dès le prochain match à Auxerre. Le bilan comptable est là. A nous d’inverser la tendance par du caractère et de la solidarité. Aujourd’hui, ce n’est pas facile, mais on ne va rien lâcher. »

« Débarrassé » de la Coupe de France, le MHSC affrontera l’AJ Auxerre dans deux semaines, en espérant une réaction des joueurs à défaut des supporters.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés