Le jour où le KGB a cru mourir Aucun avis

Cet été, La Croix L’Hebdo vous raconte la chute de l’URSS, il y a trente ans, vue par ceux qui l’ont vécue. Cette semaine, Sergueï Jirnov, espion et premier citoyen soviétique admis à l’ENA, sous la couverture de journaliste. Il a vu, de l’intérieur, sombrer le KGB, le bras armé du régime. Mais si l’URSS n’est plus, les agents du renseignement ont pris leur revanche dans la Russie de Poutine.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés