Le jour où le KGB a cru mourir Aucun avis

Cet été, « La Croix L’Hebdo » vous raconte la chute de l’URSS, il y a trente ans, vue par ceux qui l’ont vécue. Cette semaine, Sergueï Jirnov, espion et premier citoyen soviétique admis à l’ENA, sous la couverture de journaliste. Il a vu, de l’intérieur, sombrer le KGB, le bras armé du régime. Mais si l’URSS n’est plus, les agents du renseignement ont pris leur revanche dans la Russie de Poutine. Les derniers jours de l’URSS (1/5).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés