Le G7 s’accorde pour obliger les multinationales à payer plus d’impôts Aucun avis

Une centaine de milliards de dollars par an de recettes supplémentaires pourraient tomber dans les caisses des États si la réforme de la fiscalité des entreprises va à son terme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *