Le discours du Vel d’Hiv: un moment fort de la présidence Chirac Aucun avis homms2013

Le 16 juillet 1995, Jacques Chirac s'exprime au Square des martyrs du Vel d'Hiv, à Paris: pour la première fois, un président reconnaît la responsabilité de la France dans les déportations de juifs.Il se démarque clairement de son prédécesseur François Mitterrand qui s'y était toujours refusé. "Je ne ferai pas d'excuses au nom de la France. La République n'a rien à voir avec ça. J'estime que la France n'est pas responsable", avait affirmé l'ancien président socialiste en...

Lire la suite sur La Croix.com - Les derniers articles : Toutes catégories .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés