Le calvaire de la femme d’Evenepoel pour rejoindre son mari : « J’ai eu incroyablement peur, je me suis sentie comme une criminelle » Aucun avis homms2013

356 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Le 5 juillet, Remco Evenepoel a triomphé lors du contre-la-montre de 25,3 km de la septième étape du Tour de France, qui s’est déroulé entre Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin. Cependant, cette journée de victoire a également été marquée par la frustration pour le coureur belge. Sa femme, Oumaima Rayane, présente sur place, a tenté en vain de le rejoindre pour le féliciter. Sur Instagram, elle a partagé une vidéo émouvante montrant ses efforts avec sa sœur pour se frayer un chemin à travers la foule dense jusqu’au podium. Anxieuse et émue, elle a finalement dû faire demi-tour, incapable d’atteindre Evenepoel qui l’attendait pour célébrer ensemble cette victoire.

Très affectée par cet épisode, Oumaima Rayane a annoncé qu’elle éviterait probablement de participer à de tels événements à l’avenir, critiquant les conditions difficiles auxquelles sont confrontés les proches des coureurs. Sur Instagram, elle a exprimé sa frustration face aux bousculades et aux obstacles rencontrés, regrettant que soutenir son mari soit devenu plus un défi qu’un plaisir. Malgré son engagement à soutenir Evenepoel, elle a exprimé son intention de prendre du recul par rapport aux courses cyclistes.

J’ai eu incroyablement peur. J’ai commencé à pleurer et j’ai dû faire demi-tour parce que je ne pouvais plus continuer. On m’a poussée alors que j’essayais juste de passer, j’en avais vraiment marre. J’ai même dû escalader des barrières pour voir un peu mon mari sur le podium après sa première victoire dans le Tour. Je me suis sentie comme une criminelle.”

Néanmoins, la journée a réservé un moment de réconfort pour le couple. Après l’incident survenu lors de la célébration initiale, Evenepoel a pris un moment pour rejoindre sa femme sur un parking en route vers leur prochaine destination. Ces précieuses minutes ensemble ont permis au couple de partager un bref mais significatif moment de retrouvailles, soulignant la solidarité et le soutien mutuel malgré les défis rencontrés lors des grands événements sportifs.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés