Le « barème Macron » a limité le recours aux prud’hommes Aucun avis

La Cour de cassation doit se prononcer ce mercredi 11 mai sur l’application du barème qui a plafonné les indemnités accordées en cas de licenciement abusif. En presque cinq ans d’application, le « barème Macron » a accentué la baisse des procédures devant la justice.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés