L’avenir du système confessionnel divise les chrétiens libanais Aucun avis

Vilipendé lors de la contestation populaire de 2019, le système confessionnel libanais n’est pas vraiment sorti affaibli des dernières élections législatives, en mai. La question divise les chrétiens : certains voient dans ce modèle un rempart contre une éventuelle « islamisation » du pays, et d’autres aspirent à un État laïque et égalitaire.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés