Laïcité : interdire les signes religieux ne viole pas le droit des élèves, juge la CEDH Aucun avis homms2013

47 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a déclaré jeudi 16 mai que le fait d’interdire aux élèves le port de signes religieux n’enfreignait pas leurs droits. La Cour de Strasbourg avait été saisie par trois jeunes Belges musulmanes en novembre 2020.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés