“La synodalité c’est entrer dans un « nous » toujours plus grand” déclare le cardinal Hollerich Aucun avis

Le 9 octobre 2021, le cardinal Jean-Claude Hollerich sj, rapporteur général du synode 2021-2023, a prononcé un discours à l’occasion du temps de réflexion pour le début de processus synodal. Il a d’abord qualifié une Église synodale, qui est « une Église relationnelle, une Église de la rencontre », puis détaillé les rencontres qui émailleront le processus synodal : au niveau « des diocèses », « des conférences épiscopales », « des continents », pour aboutir à « l’assemblée générale avec les pères synodaux en octobre 2023, dans cette même salle ». Constatant que lorsqu’on marche « il faut que quelqu’un choisisse une direction de marche » et que ce rôle « incombe à l’Esprit Saint », le cardinal a déclaré : « Nous avons devant nous un devoir de discernement ». À l’image d’un puzzle, il a indiqué qu’il faut choisir les bonnes pièces « dans un certain ordre », il a insisté sur la participation de chacun « en particulier les plus pauvres, les sans-voix, ceux qui sont aux périphéries ». Car, a-t-il averti, « si nous excluons des joueurs, le puzzle ne sera pas complet ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés