La société de recyclage Paprec jugée pour homicide involontaire Aucun avis

Le numéro trois français du traitement des déchets comparaît mardi 11 janvier pour homicide involontaire à la suite de la mort en 2014 de l’un de ses salariés sur son site de Wissous (Essonne).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés