« La seule approche éthique de la GPA consiste à l’interdire et à l’abolir » Aucun avis

TRIBUNE. En évoquant une « GPA éthique », le candidat Yannick Jadot a ravivé un débat qui divise jusque dans son parti, EELV. Pour la chercheuse Ana-Luana Stoicea-Deram, cet adjectif éthique absout moralement les clients tout en ne changeant rien à cette pratique qui exploite des femmes et les contraint à une douloureuse « dissociation psychique ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés