« La Résurrection » de Haendel : le diable, l’ange et les saintes femmes Aucun avis homms2013

36 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Après l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache, la basilique de Saint-Denis et le festival de Froville accueillent la chatoyante Résurrection, oratorio composé par un Haendel de 22 ans parti à la conquête de Rome.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés