La pêche continue d’empoisonner les relations entre l’UE et le Royaume-Uni Aucun avis

Les ministres européens de l’agriculture et de la pêche doivent discuter lundi 11 octobre des quotas de pêche pour 2022. En toile de fond, le différend entre Bruxelles et Londres sur les licences de pêche perdure. La France, concernée au premier chef, hausse le ton.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés