“La pastorale européenne du diocèse est « au service de l’Europe »” déclare Mgr Ravel Aucun avis

Le 4 juillet 2021, Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, a accueilli le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, pour la rencontre sur le thème de l’Europe. Mgr Ravel a souhaité cette rencontre car « capitale européenne, Strasbourg est la deuxième ville diplomatique française après Paris, et partage avec New York et Genève d’accueillir de nombreuses institutions internationales », et que « cette pastorale auprès des Institutions tient une grande place dans notre pastorale européenne ». D’autre part il a rappelé que l’Alsace « traversée par des peuples et des cultures depuis des siècles, s’est forgée une culture de rencontre » et qu’elle est « spontanément ouverte à ces courants d’humanité extrêmement divers qui forment encore aujourd’hui l’Europe du XXIe siècle ». L’archevêque de Strasbourg a indiqué qu’il s’agit de la deuxième part « de notre pastorale vers l’Europe ». Il a également constaté que « région frontalière, l’Alsace cultive une impressionnante porosité… Bien de nos Alsaciens sont frontaliers, vivant ici et travaillant en Allemagne et en Suisse ». Il a révélé que « les échanges commerciaux sont constants, les jumelages innombrables » et que « les trois évêques de ces trois pays se rencontrent régulièrement et nombreux les liens entre les facultés de théologie du Rhin supérieur, ou les associations binationales telle le Groupe de contact œcuménique transfrontalier… » Mgr Ravel a conclu en déclarant au cardinal Parolin : « Vous avez devant vous des membres actifs de la plateforme diocésaine de pastorale européenne, “au service de l’Europe”… pour construire, à notre petit niveau, l’Europe telle que nos papes la proposent depuis soixante ans ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés