La nostalgie tendre de Wes Anderson Aucun avis

Le réalisateur de The Grand Budapest Hotel revient au Festival de Cannes avec un film qui rend hommage à la presse et à la France telles qu’il les rêve.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés