La mission d’Anna Aucun avis

Avant son assassinat le 7 octobre 2006, la journaliste et militante russe avait alerté, en vain, ses concitoyens et la communauté internationale sur la dangerosité extrême du « poutinisme ». Des textes prémonitoires à l’aune de la guerre en Ukraine. Aujourd’hui, retour sur son militantisme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés