La justice doit-elle faire appel à l’intelligence artificielle ? Aucun avis homms2013

Le projet DataJust est un algorithme nourri de toutes les décisions d’indemnisations pour des dommages corporels. L’objectif du ministère de la justice est de mettre à la disposition des magistrats, des avocats et du grand public un « référentiel indicatif d’indemnisation ». Mais certains y voient un risque de faire des robots des juges, sans tenir compte des spécificités des personnes. Fin décembre, le Conseil d’État a rejeté plusieurs recours contre DataJust, émanant de plusieurs associations de victimes et de défenses des libertés numériques, qui dénonçaient un projet disproportionné.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés