La justice doit-elle faire appel à l’intelligence artificielle ? Aucun avis

Le projet DataJust est un algorithme nourri de toutes les décisions d’indemnisations pour des dommages corporels. L’objectif du ministère de la justice est de mettre à la disposition des magistrats, des avocats et du grand public un « référentiel indicatif d’indemnisation ». Mais certains y voient un risque de faire des robots des juges, sans tenir compte des spécificités des personnes. Fin décembre, le Conseil d’État a rejeté plusieurs recours contre DataJust, émanant de plusieurs associations de victimes et de défenses des libertés numériques, qui dénonçaient un projet disproportionné.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés