« La haine des boomers n’a pas sa place dans l’Église » Aucun avis

Le père Paul-Antoine Drouin s’inquiète de voir s’installer dans l’Église une critique systématique des plus âgés, de la génération conciliaire. Il rappelle ici que l’éducation chrétienne doit inscrire les jeunes dans une histoire longue et une tradition.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés