La frappe calculée d’Israël contre les intérêts iraniens à Damas Aucun avis homms2013

52 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Une frappe israélienne sur le consulat d’Iran en Syrie, lundi 1er avril, a tué 13 personnes, dont plusieurs Gardiens de la révolution et deux hauts gradés de la force Al-Qods. Au-delà des déclarations virulentes de Téhéran, une riposte iranienne reste peu probable à brève échéance.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés