La France condamnée par la CEDH pour une peine trop lourde à l’encontre de Jean-Marc Rouillan Aucun avis

La France a été condamnée jeudi 23 juin par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour avoir prononcé une peine de prison trop lourde à l’encontre de Jean-Marc Rouillan, cofondateur du groupe d’extrême gauche Action directe.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés