La France accusée de s’être rendue complice de crimes d’État en Égypte Aucun avis

Une enquête du site d’investigation Disclose affirme que des informations fournies à l’Égypte par le renseignement militaire français sont utilisées depuis 2016 par Le Caire pour éliminer des contrebandiers à la frontière avec la Libye. Malgré plusieurs alertes, ni François Hollande, ni Emmanuel Macron n’ont mis un terme à la mission.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés