La fin du droit du sol à Mayotte ouvrirait-elle une brèche périlleuse ? Aucun avis homms2013

69 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Dimanche 11 février, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin et sa collègue déléguée à l’outremer Marie Guévenoux ont annoncé une révision constitutionnelle destinée à supprimer le droit du sol à Mayotte, dans l’espoir de diminuer l’immigration. La droite et l’extrême droite ont salué la mesure, tout en indiquant qu’elles allaient demander son extension à toute la France.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés