La dissolution du groupe d’ultragauche Defco suspendue par le Conseil d’État Aucun avis homms2013

54 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
La dissolution du groupe d’ultragauche Défense collective (Defco) a été suspendue par le Conseil d’État, mercredi 10 juillet. Les juges mettent en doute la légalité du décret de dissolution lancé en 2023 par Gérald Darmanin. D’après eux, il ne démontrerait pas en quoi Defco enfreint la loi.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés