La directrice d’Amnesty Ukraine démissionne après la publication d’un rapport critiqué par Kiev Aucun avis

Oksana Pokaltchouk a annoncé, dans la nuit de vendredi à samedi 6 août, qu’elle quittait l’organisation de défense des droits de l’homme. Une décision prise après la publication d’un rapport d’Amnesty affirmant que l’armée ukrainienne met en danger des civils. Oksana Pokaltchouk estime que ce rapport, sans le vouloir, sert « la propagande russe » tandis qu’Amnesty assume ses conclusions
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés