La Croatie obligée d’avouer des violences policières contre les migrants Aucun avis

Un consortium de journalistes a mis en évidence la semaine passée des pratiques violentes de la police croate, qui refoule des migrants vers la Bosnie-Herzégovine. Face à ces actes illégaux, Zagreb parle d’« infraction individuelle ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés