La Cour européenne des droits de l’homme invalide une condamnation pour blasphème en Pologne Aucun avis

Dorota Rabczewska avait été condamnée en Pologne en 2012 pour « atteinte au sentiment religieux » après avoir sous-entendu que la Bible avait été écrite sous l’influence de produits psychotropes. La Cour européenne a estimé que Varsovie n’avait pas respecté la convention européenne des droits de l’homme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés