La chute de Sebastian Kurz, le « phénix » autrichien Aucun avis

Soupçonné d’avoir commandé des sondages en sa faveur, le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, étoile des conservateurs dans son pays et à l’étranger, a démissionné samedi soir.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés