Kirill, « l’enfant de chœur de Poutine » Aucun avis

La Commission européenne a proposé mercredi 4 mai de sanctionner le chef de l’Église orthodoxe russe, le patriarche Kirill, dans le cadre d’un sixième train de mesures en réponse à la guerre en Ukraine.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés