John Textor s’attire les foudres des clubs brésiliens Aucun avis homms2013

270 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Après avoir accusé le club de Palmeiras de bénéficier de faveurs arbitrales, John Textor s’est mis quelques clubs brésiliens à dos, dont le São Paulo FC.

A la fois propriétaire de l’Olympique Lyonnais, du club belge de Molenbeek, et du club brésilien de Botafogo, John Textor n’a pas la langue dans sa poche. Échaudé par la perte du titre du club carioca lors du Brasileirão 2023, qui avait 13 points d’avance à la moitié du championnat la saison dernière, l’homme d’affaires américain a notamment affirmé que le club de Palmeiras, qui a fini champion en 2023,  » a profité de l’arbitrage pendant au moins deux saisons.  » Des déclarations qui ont fait grand bruit, entraînant la colère de certains clubs brésiliens, dont le São Paulo FC.

Le club paulista a réagi aux accusations de John Textor au travers d’un communiqué officiel :  » Le São Paulo Futebol Clube a pris connaissance des accusations graves et infondées du propriétaire du SAF Botafogo concernant la participation de joueurs de l’équipe tricolore à des matches truqués, et les rejette avec véhémence, commente le club tricolore. Une telle affirmation, sans la moindre preuve, remet en cause l’aptitude des joueurs de l’équipe professionnelle masculine et l’équité de l’institution du São Paulo FC au cours de ses 94 ans d’histoire. Le club a déjà fait appel à son département juridique, qui étudiera et prendra les mesures appropriées sur le plan juridique.  » déclare le São Paulo FC.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés