JO 2024 : Usain Bolt et des champions sportifs unis contre la traite des êtres humains Aucun avis homms2013

333 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

La légende de l’athlétisme Usain Bolt, l’ancien champion de tennis fauteuil Michaël Jeremiasz et l’ex-nageuse Ellie Simmonds s’associent à une campagne de sensibilisation contre la traite des êtres humains à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris. L’initiative, menée par l’association It’s a Penalty, vise à attirer l’attention sur ce problème mondial pendant ces événements sportifs majeurs. L’AFP a appris ce mardi 9 juillet que ces célèbres athlètes participeront à cette campagne pour maximiser l’impact et l’engagement du public.

La campagne est soutenue par des leaders du secteur touristique tels que Booking.com, Accor et IHG Hotels & Resorts, ainsi que par des compagnies aériennes comme British Airways, Cathay Pacific, Emirates, JetBlue, Ethiopian Airlines et Air New Zealand. En collaboration avec Le Collectif contre la traite, qui regroupe 28 ONG françaises, les affiches de sensibilisation seront déployées partout en France, notamment dans les lieux de passage clés à Paris et en Seine-Saint-Denis, où se dérouleront de nombreuses épreuves olympiques, afin de toucher un public aussi large que possible.

Les affiches appellent à la vigilance face à la traite et à l’exploitation, invitant le public à scanner un QR code en cas de suspicion d’abus, les dirigeant vers le site de It’s a Penalty pour signaler tout incident. Un spot de sensibilisation de 30 secondes sera également diffusé à bord des vols à destination de la France des compagnies participantes durant les Jeux. En 2022, près de 3 000 victimes de traite ont été aidées par 72 associations en France, dont 2 675 exploitées au moins partiellement sur le territoire. Majoritairement des femmes et des personnes originaires d’Afrique, ces victimes subissent principalement l’exploitation sexuelle, mais aussi le travail forcé, la contrainte à commettre des délits et la mendicité forcée. It’s a Penalty continue ainsi son engagement, ayant déjà mené 18 campagnes mondiales, y compris lors des JO de Tokyo en 2020 et de plusieurs éditions du Super Bowl.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés